doucette

Une bouchée d’Almanach : Février

Chaque mois, nous vous dévoilerons quelques morceaux du Solide Almanach Nourricier 2021.
Des petites bouchées, issues des trente-deux saisons du Solide Almanach : des Orts de Pierre, des Adresses de l’Étonnant, des Rencontres cuisinées, des questions de l’Impitoyable Jeu de l’Oie Confite, bref, des petits bouts d’Almanach, à savourer trois fois par mois !

Bouchée n°3 – publiée le 26 février 2021

SALADES SAUVAGES

Doucette
Crédits photos : L’Étonnant Festin

” Cela n’a l’air de rien, mais dans ce mois précédent le printemps, la sève titille, et les graines boursouflent. Dans les champs, sur les coteaux ensoleillés, le long des rangs de vignes et même au cœur des chaumes laissés aux champs et sans “dézingueur” de coquelicots, les premières rosettes herbacées pointent le bout de leur nez.

Toute une cohorte de plantes sauvages s’offre aux ramasseurs des premières salades sauvages. Doucette, pissenlit, coquelicot, pimprenelle abondamment lavées dans une eau légèrement vinaigrée nous offrent un goût de renouveau, de prime verdure.

Il existe deux vedettes incontestées : la doucette et le pissenlit.

Une sorte d’impérialisme lexical a réduit une délicieuse plante sauvage à un nom commercial semblant tout droit sorti de la rumination : la mâche. C’est aussi une forme de marketing bien senti pour une production performante économiquement, nous faisant croire que l’aimable salade champêtre pousse dans des barquettes en plastique sous cellophane.

Pimprenelle
Crédits photos : L’Étonnant Festin

Pourtant, Valeria locusta a nourri des générations de ramasseurs à l’imaginaire prolifique. La preuve en est, nous pouvons aussi la nommer :

  • en France : blanchette, boursette, clairette, raiponce, oreillette, oreille-de-lièvre, valérianelle, valérianelle cultivée, herbe des chanoines,
  • en Belgique : salade de blé
  • chez les méridionaux, et nous aussi les Auvergnats : dolceta, doucette, grassette, gallinette, pan froment, passeron, raspela, anhelet, engroleta, lacheta, poule grasse,
  • en Savoie et en Suisse romande : rampon ou ramponnet.

Quant au pissenlit, nous ne saurons trop vous conseiller, si vous souhaitez le cueillir vous-même, que de rechercher votre pré à pissenlit. Une prairie naturelle, sans intrants et sornettes chimiques, mais accueillant quelques taupes. Pourquoi ? Car les taupes, infatigables fouisseuses, forment de jolis monticules de terre bien aérés qui forcent le pissenlit à pousser à l’abri de la lumière. Le pissenlit sauvage s’étiole et se fait cueillir bien blanc et tendre à souhait. “

Texte d’introduction de la saison ” 16 février / 22 mars “, p.30 du Solide Almanach Nourricier 2021


Bouchée n°2 – publiée le 15 février 2021

Le Solide Almanach Nourricier c’est aussi l’Impitoyable Jeu de l’Oie Confite, un jeu de l’oie à la sauce Étonnant Festin pour en savoir plus sur la cuisine et sur l’alimentation de notre territoire.

Tous les mois, nous vous invitons donc à jouer avec nous en répondant à l’une des questions de l’Impitoyable Jeu de l’Oie Confite.

Voici la première :

Les cartes de l’Impitoyable Jeu de l’Oie Confite ont été réalisées par Laure Fournier, illustratrice et graphiste clermontoise.


Bouchée n°1 – publiée le 1er février 2021

logo L'Ort de Pierre
Crédits : Franck Watel

” Ça y’est, cette fois-ci ça se voit : les jours rallongent, la grive draine chante pour les jardiniers des champs, et pour ceux des villes, c’est le merle noir. Le pic vert ou pivert lui, est accessible à tous, et son rire pourrait bien signifier : jardinier, ne te laisse pas déborder, le printemps s’annonce un peu temps cette année, il y a encore bien des travaux d’hiver à finir. C’est le printemps ? Oh que non ! Les petits coups de chaud des févriers précoces ne pardonneront rien aux jardiniers débutants qui, impatients, auront risqué quelques sachets de graines…qu’il faudra racheter. Travailler à temps, avec constance, sans brûler les étapes : c’est ce que le temps nous apprend au jardin. “

L’Ort de Pierre, saison ” 7 janvier / 15 février “, p.20 du Solide Almanach Nourricier 2021

image d'un pivert sur une branche d'arbre en hiver

L’Ort de Pierre, c’est LE conseil du moment au jardin, par Pierre Feltz, spécialiste du jardinage au naturel et maître composteur. A retrouver dans chaque saison du Solide Almanach Nourricier de Clermont Auvergne.

Vous avez envie d’avoir votre exemplaire du Solide Almanach Nourricier ? C’est par ici